jeudi, septembre 28, 2006

MyVirus

Je suis actuellement en train de travailler à l’élaboration d’un virus capable de se transmettre d’une page MySpace à l’autre. On peut dire que j’aurai sué sang, eau et neurones afin de parvenir au dosage parfait. Des heures à cogiter, remuer des formules mathématiques et informatiques dans un sens puis dans l’autre, analyser ces cas de conscience qui m’auront souvent barré la route. Car la question s’est effectivement posée à moi plus d’une fois : quel intérêt ? Fort heureusement, plus j’avais l’impression de toucher au but, plus cette interrogation obsessionnelle se retrouvait balayée d’un revers de la main, avec plus de facilité et de cynisme à chaque nouvelle avancée.

Cependant, à l’aube de cette découverte d’une importance scientifique sans précédent, quelques incertitudes subsistent. Qu’adviendra-t-il de mon bébé, une fois la première page contaminée ? Ces effets, tant désirés dans un moment de folie primaire et d’exaspération hagarde, seront-ils à la hauteur de mes espérances ? Assisterai-je avec délectation aux splits successifs de chaque groupe ayant eu un jour l’heureuse idée de profiter de ces quelques mégas d’espace virtuel généreusement offerts par mon cher ami Rupert Murdoch, tel un Domino Day implacable à l’échelle planétaire ? Qu’en sera-t-il de ces quelques 90 millions d’utilisateurs et d’utilisatrices ? Emeute généralisée ? Suicide collectif ?

Toutes les probabilités doivent être étudiées.

Et après ? Bien sûr, une fois mon entreprise arrivée à terme et couronnée de succès, je m’engage à combler le déficit d’ego qu’une perte de cette ampleur aura provoquée. Des cellules de soutien seront mises en place dans chaque contrée disposant d’un modem WIFI ou d’un cybercafé. Des psychologues seront spécialement formés à cet effet, relançant de fait l’engouement pour cette filière universitaire délaissée depuis quelques temps déjà par nos compagnons étudiants au profit de la voie sociologique. De grands rassemblements seront organisés afin de recréer un contexte propice à la restructuration du tissu social et culturel.

Aucun détail ne doit être laissé à la merci du hasard.

À l’heure actuelle, je n’ai pas encore fait état des tenants et aboutissants de ce projet tout aussi pharaonique que mégalomaniaque. Un élan d’excitation et de joie mêlées m’y aura toutefois poussé à ce moment très précis où je m’apprête à publier ces quelques lignes sur mon blog, seulement parcouru, il est vrai, par une poignée de lecteurs inconscients et lectrices courageuses. Car mon œuvre, aussi démesurée soit-elle, mérite une visibilité, même confidentielle. Profondément gravée dans le HTML.

L’Histoire sera donc mon seul et unique juge. Si j’échoue, je m’engage à ouvrir un compte sur MySpace et à t’ajouter à mes amiEs que je ne connais pas.

13 commentaires:

msalbarn a dit…

euh... tu m'add?

doctor es son a dit…

t'es sur que ca va flo?
tu peux m'appeler et on en parlera sinon!!??!!
tiens le coup...

Fanny a dit…

"Des psychologues seront spécialement formés à cet effet, relançant de fait l’engouement pour cette filière universitaire délaissée depuis quelques temps déjà par nos compagnons étudiants au profit de la voie sociologique. "

l'incorrigible nerd que je suis se sens quelque peu concernée lol

bon ça va tu changes pas ça me rassure !
je comprends que tu en agaces quelquezin ... je t'ai défendu ya pas longtemps , yavé une pov fille qui avait envie de déverser son venin sur toi alors ben je lui ai cassé la gueule virtuellement . la prochaine fois que je la croise à un concert jlui pète les genoux !

au fait jsuis sure que le dernier tephra te plaira plus que la demo

glop :les allemands
pas glop : la choucroute pleine de saucisse de morteau. ça donne la gerbe et pis en plus et ben c'est péché !

besos

buddy satan a dit…

Retrouve son contact, je vais la latter.

Julien (Moped Mania réf. Kermetz :)) a dit…

"Moi aussi j'ai un blog.
Voilà. C'est con hein, moi qui aime gentiment me foutre de la gueule de ceux et celles qui étalent leurs vies inintéressantes sur des pages web anonymes et froides... Ca m'apprendra."
Je crois aussi avoir entendu qu a l épopque tu avais ta téte sur "quoi ma gueule", on te vois tres féquement sur Kermetz....bref...
Ne vois aucune, mais alors vraiment aucune attaque personnelle ou quoi que ce soit d'autre dans ce qui suit.
Il est vrai que je pourrai te demander en vrai, dans la vrai vie réellé quoi:) ce qui m intrigue...
D ailleurs je pourrai te demandé des millier de choses en vrai...mais je viens de lire:"Salut..." et euh je suis pareil..hihi.
Euh flo...J'aimerai savoir pour quelles raisons exacts Myspace te donne des poussées de boutons dégueulasses????

julien a dit…

euh j ai oublie d'ajouter dans le post precedent....
tu ecrit bien, c est tres agréable a lire...et qq jolie formules m ont fait sourire...

buddy satan a dit…

Yep Julien,

Pas de souci, je le prends pas comme une attaque. Si on se croise ce soir (Kit ou Poni Hoax) on en cause, sinon je t'écris dans la foulée.

Tyrol55 a dit…

IWH

joliscoeurs a dit…

oui vas-y, lache l'animal, je ne te demande que ça.

Shara a dit…

Hi buddy, I want to introduce you to http://freearticle.name

Tyrol55 a dit…

En fait, le virus s'est retourné contre cette page ?

xdraculaxmonsterx a dit…

http://www.myspace.com/buddysatan

thiob a dit…

Tu l'as ouverte cette page alors ?